Accueil Actualités Consommation de produits bio : un succès grandissant !

Consommation de produits bio : un succès grandissant !

Trop cher le bio? De plus en plus cher au cœur des Français, en tous cas. Le bio à la cote et les magasins qui en commercialise également ! En effet, le bio affiche des ventes en hausse atteignant plus de 10 % lorsque le marché de la distribution alimentaire s’enlise dans la stagnation (+ 0,8 % en valeur en 2014, selon IRI). Cela n’est donc pas un petit exploit. Par conséquent, les magasins commercialisant des produits bio, surfent également sur cette vague. A l’image leader du marché, Biocoop qui a annoncé, récemment, une hausse de 13 % de son chiffre d’affaires. L’un de ses concurrents, Naturalia, filiale de Monoprix, a annoncé une hausse d »activité supérieure à 10 %. Pour les petits commerçants aussi le bio est une petite bouffée d’oxygène dans un contexte de consommation difficile.

consommation produit bio

Consommer mieux grâce au bio

La croissance économique et les contraintes sur le pouvoir d’achat n’arrêtent pas les consommateurs et surtout les consommacteurs, qui a défaut de consommer plus, cherche à consommer mieux. Selon l’Agence bio, le marché du bio français a augmenter de 10 % l’année dernière. Atteignant 5 milliards d’euros en 2015 et pouvant atteindre 6,7 milliards en 2018 selon certaines estimations. Le bio pourrait alors représenter 3,7 % du marché alimentaire total.

Le bio est toujours un marché de niche. Un marché connaissant la prospérité grâce à une clientèle toujours plus variée. Cette dernière dépasse désormais le cercle des militants majoritairement présent aux premières heures. De récentes études montrent qu’environ 90 % des Français consommeraient occasionnellement (au moins une fois par mois) des produits biologiques.

Ce mode de consommation s’est globalement généralisé en une dizaine d’année. En 2003, ils étaient 46 % de Français à déclarer ne jamais consommer de denrées  bio, ils ne seraient plus que 12 % aujourd’hui. Aussi, 92 % des consommateurs déclarent avoir l’intention de maintenir leur consommation et leurs achats bio dans les six mois à venir. La consommation collaborative semble se développer à vitesse grand V.

consommaction et consommacteur

Des réseaux plus actifs

La tendance devrait continuer sa progression, les grands groupes de distribution ont effectué un investissement massif sur ce segment et représenteraient aujourd’hui 44 % du marché. Un investissement plus important que les spécialistes eux-mêmes (Biocoop, Naturalia, mais aussi La Vie Claire ou Bio c’ Bon) qui comptent 33 % des ventes. Carrefour, pour sa part, teste actuellement deux commerces spécialisés nommés Carrefour Bio situés à Paris et Boulogne-Billancourt.

Les consommateurs sont donc de plus en plus sollicités par de nombreux réseaux. Notamment avec les magasins de proximité atteignant des tailles de 100 à 300 m2 . Ces derniers sont en phase d’expansion. Biocoop a ouvert 17 nouveaux magasins en 2014 (atteignant un total de 357 points de vente) et devrait en ouvrir 20 nouveaux en 2015.  Le bio n’est plus seulement réservé aux zones urbaines puisque des concepts de magasin sont spécialement dédiés aux zones rurales. Une expansion qui n’épargne pas les petites enseignes indépendantes qui profitent de cette croissance. La consommation de produit bio a bel et bien le vent en poupe.

Consommation de produits bio : un succès grandissant !
5 (100%) 1 vote
A vous de commenter !

Publier un commentaire