Accueil Actualités Crise agricole : comment le consommateur peut agir ?

Crise agricole : comment le consommateur peut agir ?

La crise agricole a monopolisé les fils d’actualité ces derniers temps. Les agriculteurs ont déversé leur colère avec différents procédés. Une colère qui provient notamment des faibles revenus de leur travail alors que leur labeur ne cesse d’être plus difficile. La concurrence rude des autres pays et la pression des grandes surfaces sur les prix semblent prendre les agriculteurs et producteurs français en étaux. Ils cherchent désormais à attirer l’attention des politiques pour que ceux-ci trouvent une solution à leurs problèmes. Stéphane Le Foll, ministre de l’agriculture n’a toujours pas trouver de porte de sortie à la crises des exploitants. Il est fort probable que les politiciens trouvent cependant une parade au problème des agriculteurs dans un futur proche. Mais cette solution ne sera-t-elle pas un énième pansement sur les plaies récurrentes dont souffrent les agriculteurs ? Beaucoup de questions sont en suspend et une réponse certaine existe pourtant. Qui peut donc aider concrètement les agriculteurs ? Ce sont les consommateurs !

Panier fruit légume

Valoriser le circuit court

Les consommateurs ont un pouvoir bien plus puissant qu’ils peuvent le croire. Vous avez donc un super pouvoir ;).

Votre choix en tant que  consommateur peut avoir un impact important sur l’économie. En achetant un produit conçu par un producteur local, vous faites un choix significatif. D’une part vous favorisez le développement de l’économie locale. D’autre part, vous permettez d’éviter certains désagrément liés à la consommation « longue distance » de produits venus de l’étranger et pouvant s’avérer néfastes puisqu’ils polluent lors de leur acheminement notamment. Mais il n’y a pas que ça…

Lorsque le consommateur achète local, il bénéficie d’une qualité de produit souvent meilleure puisque ceux-ci sont frais et leur production est correctement tracée ce qui facilite le choix d’un produit bio par exemple. Des avantages qui ont du bon pour l’économie, pour la planète et pour votre santé ! Il faut dire que la production en masse de denrées alimentaires à l’étranger est souvent propice à l’utilisation d’engrais divers et de pesticides.

Payer (un peu) plus cher pour consommer mieux !

Certes, le prix des denrées alimentaires est parfois plus attractif lorsque l’on achète des produits provenant de l’étranger. Mais ne vaut il pas mieux payer un peu plus cher, manger mieux et favoriser le développement local ? Cette problématique mérite d’être posée à nous tous consommateurs français !

Il est donc nécessaire de bien choisir la provenance du produit que l’on achète en regardant l’étiquette. Il est aussi nécessaire de réfléchir à sa manière de consommer en réfléchissant à l’endroit où l’on achète ses produits. En effet, la grande distribution à tendance à écraser les prix ne laissant qu’une très faible marge aux agriculteurs. Ne serait-il pas mieux d’acheter directement les produits à la source en évitant les intermédiaires qui font gonfler les prix ? Marchés, AMAP ou autres sont des alternatives. Voilà une solution qui peut permettre de consommer des produits de meilleure qualité en valorisant les agriculteurs locaux.

Certes cette solution à des inconvénients comme par exemple le fait de devoir chercher et de se déplacer chez un producteur ou d’avoir recours à des organisations spécifiques. Mais le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ? La valorisation du circuit court en achetant des produits locaux peut donc permettre aux agriculteurs de vivre mieux ou tout simplement de permettre aux agriculteurs de survivre. Nous serions bien embêtés si ces personnes courageuses ne produisaient pas ces denrées alimentaires. Le pouvoir de changer les choses et d’offrir un revenu plus juste aux producteurs est bien entre les mains du consommateur, entre vos mains…

La note des internautes : votre avis compte !
A vous de commenter !

Publier un commentaire