Accueil Témoignages Hugo a changé de vie et de manière de consommer

Hugo a changé de vie et de manière de consommer

Hugo a 28 ans et habite à Lille. Il suis actuellement une formation pour devenir paysagiste, une passion qui l’anime depuis sa plus tendre enfance. Hugo a voulu changé de vie en privilégiant son bien être personnel. Il y a un an encore, il travaillait en région parisienne pour une grande société d’import export…

Consommer mieux
Hugo, jeune lillois de 28 ans a changé de vie et de manière de consommer.

Un nouveau départ

Hugo est un jeune homme souriant, redevenu lillois il y a quelques mois après un début de vie active à Paris : « La vie parisienne ne me correspondait pas, je le faisais parce qu’il fallait gagner de l’argent, parce que les autres suivaient également un parcours similaire ».

Après avoir travailler pendant 3 ans au sein de son entreprise Hugo a ressenti un besoin d’accomplissement. « Je vivais dans un appartement de 25 mètres carrés, au début on s’y fait mais plus le temps passe plus on se dit que l’on vit « comme un lapin dans un clapier ». J’avais le sentiment de vivre pour travailler et non l’inverse. Lorsque l’on en prend conscience, cela procure un sentiment particulièrement négatif ».

Hugo a donc décidé de quitter son emploi tout comme la région parisienne. Il est reparti s’installer dans la ville qui l’a vu naître. « J’ai vécu mon retour à Lille comme une véritable bouffée d’oxygène. Le rythme parisien et le stress que je vivais chaque jours étaient difficiles à supporter. J’ai chambouler ma vie et j’ai recommencer à zéro : nouveau métier, nouvelle ville et nouvelle manière de vivre ! ».

Consommer moins mais mieux

Hugo suit donc une formation de paysagiste : « Je possède aujourd’hui une petite maison avec un jardin en région lilloise. C’est un véritable bonheur de pouvoir réaliser son potager et de partager ses récoltes. J’aime beaucoup le métier de paysagiste, le travail au grand et au contact de la nature est très agréable ». Hugo est en effet adepte de la consommation collaborative et de l’échange de fruits et légumes. Une volonté de partager et de ressentir l’énergie véhiculée par une communauté l’anime désormais.

« Aujourd’hui, je ne consomme plus autant qu’il y a deux ans. Avant, je n’avais aucune réflexion concernant le développement durable et les incidences sur l’environnement que pouvaient avoir mes actes de consommations. Par exemple, je n’achète plus de matériel électroménager neuf, je privilégie le matériel d’occasion. S’il marche encore lorsque je l’achète, cela veut sans doute dire que c’est de la qualité ! » sourit-il.

Hugo devrait devenir paysagiste dans les prochains mois. Si tout cela se passe bien, il espère pouvoir transmettre sa passion du jardinage à ses futurs clients tout comme sa vision responsable de la consommation !

La note des internautes : votre avis compte !
A vous de commenter !

Publier un commentaire