Arme redoutable pour lutter contre la poussière, l’aspirateur est un équipement essentiel pour entretenir les différents types de sol. Certes, le balais existe toujours mais les avancés technologiques ont créées les aspirateurs. Traineau, balai, robot, sans sac, à brosse, ces derniers sont de plus en plus performants…

Au rayon aspirateur, il est préférable de se montrer patient pour choisir le bon modèle. Entre les modèles, les accessoires et les couleurs, on ne sait plus quelle référence choisir. Cependant, il ne s’agit pas d’une mission  impossible. Loin de là, car l’aspirateur, il ne faut pas l’oublier, c’est la baguette magique des fées du logis. Puissance, agilité, facilité d’utilisation, taille compacte, quelles sont les qualités indispensables au modèle idéal ?

Nous allons vous donner quelques éléments de réponse qui vous permettront de choisir l’aspirateur qui vous convient. Malgré un taux d’équipement avoisinant les 100 % dans les ménages français, il est toujours bon de renouveler son aspirateur : plus innovant, plus économe et moins encombrant. Mais plusieurs pièges sont à éviter si vous voulez être sûr de pouvoir profiter au maximum des capacités de votre aspirateur.

Découvrez les meilleurs aspirateurs ici !

Un choix selon l’utilisation

Un aspirateur satisfaisant, c’est tout d’abord un aspirateur efficace et adapté aux nécessités de votre utilisation. De plus il devra correspondre aux caractéristiques de votre domicile. Ne perdez donc pas de vue :

  • la nature des sols que vous devrez aspirer (sol lisse, lino, moquette, Tissu, tapisseries, nappe, mobilier…)
  • la taille de votre habitation (superficie des pièces qui composes votre habitat, présence ou non d’un étage). Vous possédez une grande surface à nettoyer avec votre aspirateur ? Choisissez un aspirateur possédant une capacité conséquente de stockage (litres), ainsi que d’un rayon d’action satisfaisant (longueur du cordon notamment). En effet, vos besoins ne sont pas les mêmes selon que vous habitiez un studio ou une maison. A partir de 80m², la contenance du sac doit être d’au moins 4 litres si vous ne voulez pas avoir à changer le sac de votre aspirateur trop souvent. Moins de 50m² ? Un sac de 2 litres est suffisant.
  • l’utilisateur principal de l’outil et son usage quotidien (fréquence d’utilisation). Dans le cas où vous avez des escaliers dans votre logement ou si vous souffrez de douleurs du dos par exemple, il sera nécessaire de veiller au poids de l’appareil ainsi qu’à son ergonomie (poignée de transport, tube télescopique contrôlable).
  • Les personnes qui composent votre famille (enfants, utilisateurs, personnes allergiques, animaux).

Les caractéristiques de l’aspirateur

Pour bien choisir un aspirateur, il faut regarder certains critères :

  • la puissance utile du modèle,
  • le type d’aspiration (Aspiration horizontale ou aspiration verticale),
  • le système d’aspiration (avec ou sans sac),
  • le type de filtration de l’aspirateur (HEPA, ou pas, lavable, ou pas, etc.),
  • le niveau de décibels émit (veillez à ne pas dépasser 74 db),
  • le champ d’action (taille du cordon),
  • le poids du modèle,
  • les accessoires accompagnant l’aspirateur (brosses, rallonge , embouts, variateurs de puissance, etc.).

Les différents types d’aspirateurs

Les aspirateurs traîneaux : Ce sont les aspirateurs les plus représentés avec 97 % du marché (dont deux tiers avec sac et un tiers sans). Ils se ressemblent tous : une tête permettant l’aspiration connectée à un long flexible et à un corps possédant roulettes. L’air est dirigé dans un sac grâce à un effet d’aspiration et passe par un ou de multiples filtres avant d’être rejeté vers l’extérieur sans les éléments polluants.

Certains modèles remplacent le sac par un réservoir, vide ou rempli d’eau. L’eau permettant de concentrer et récolter les poussières sans qu’elles puissent sortir du conduit. Même si les ressemblances sont assez similaires selon les modèles, la simplicité d’utilisation et la puissance d’aspiration peuvent varier considérablement selon les modèles… le prix aussi.

Il est donc nécessaire de se fixer un budget avant de passer à l’achat. Nombreux sont les vendeurs qui vous vantent les mérites de certaines marques… Cela n’a que très peu de valeur. Aussi, vous pouvez oublier la puissance du moteur et le débit d’air. En réalité, la qualité d’un modèle dépend surtout de sa puissance utile ou restituée (Une indication souvent cachée par les fabricants) et de la conception de la tête d’aspiration.

Il existe deux sortes de têtes d’aspiration : triangulaire ou rectangulaire, mais cela a peu d’importance. Soyez vigilent sur les rainures pour qu’elles ne soient pas trop grandes et à ce que les poils soient disposés sur les quatre côtés de la tête d’aspiration pour ne pas perdre de puissance d’aspiration. Il sera adapté pour l’entretien d’un appartement.

Les aspirateurs traîneaux « économique » : ils offrent une puissance moins importantes que certains modèles présents dans cette listes. Leur avantage principal est qu’ils  consomment moins d’électricité que les traîneaux classiques. Ils sont relativement efficaces.

Les aspirateurs compacts : Les aspirateurs compacts sont parfaits pour une petite surface ou une maison à étages, un modèle de très petite taille (6 kg), si possible muni d’une sangle d’épaule, est sera préférable même si la capacité de réservoir est plus petite.

Les aspirateurs bidons : ils peuvent absorber eau, cendres et petits gravats ; très polyvalents, ils trouvent leur place aussi bien à la maison que dans le garage. L’aspirateur bidon représente 1 % du marché. Poussières incrustées, graviers, eau, feuilles mortes,… toutes ces saletés dont un aspirateur lambda ne peut venir à bout, les aspirateurs “bidons” peuvent les “avaler”.

Cependant,  sa taille est relativement importante et ne peut pas être rangé n’importe où. Supportant bien les poussières de ponçage, aspirant sans peine les petits gravats, ils sont votre allié idéal pour vous lancer dans des travaux importants, sans avoir à supporter la saleté qui va avec. Robuste et efficace, l’aspirateur bidon est capable de nettoyer les surfaces les plus encrassées et d’aspirer les résidus de toutes sortes.

Les aspirateurs balais : réservés aux petites surfaces comme les petits appartement, les modèles sont nombreux et leur profil peut varier. On les trouve en version rechargeable, sans fil et souvent sans sac (Le sac pouvant prendre un volume que n’offre pas l’aspirateur balai. L’aspirateur balais sera parfaitl pour un petit studio. Particulièrement maniable, cet aspirateur se range facilement grâce à sa position verticale. Certains modèles offre la possibilité de détacher une partie du corps de l’aspirateur afin de l’utiliser comme aspirateur à main.

Les aspirateurs robots : Ne plus avoir à passer l’aspirateur, voilà ce que nous offre la technologie ! De drôles de petites machines vous le permettent à l’image de l’aspirateur Roomba Irobot que nous avions testé récemment. Mais les modèles sont particulièrement chers au vu de leur technologie récente (de 400 à plus de 1 000 euros) et leurs performances laissent à désirer. En effet, ce type d’apirateur ne passe pas dans tous les recoins et ne permet pas un usage manuel par l’utilisateur. L’aspirateur robot est très à la mode chez les familles soucieuses de faciliter l’entretien de leur foyer. Il convient parfaitement pour assurer la propreté d’une maison. Derrière son format ultra compact et arrondi, l’aspirateur robot cache une technologie capable d’aspirer les sols en toute autonomie. Il marche sans fil et se déplace à travers la pièce en reconnaissant les obstacles et en les évitant. Certains modèles sont équipés de murs virtuels que l’aspirateur robot ne peut pas franchir ou encore de télémètre laser professionnel pour “scanner” la pièce.

L’aspirateur à main : Idéal pour tenir une nappe toujours propre et pour les petits incidents du quotidien, l’aspirateur à main se révèle peu encombrant, pour rester toujours à disposition. Certains modèles aspirent eau et poussière…

Choisir avec ou sans sac

N’en déplaise aux personnes « antisac », de plus en plus nombreux, certains tests démontrent au fil des années que les modèles classiques possèdent une meilleure aspiration. Et cela, qu’importe le type de sol sur lequel ils s’engagent (carrelage, parquet, lino, moquette, parquet) ou de polluants qu’ils sont contraints affronter (miettes, verres, poussières, aliments, poils d’animaux…). De plus, ils sont également plus hygiéniques. Et oui, une fois plein, un sac – qui se bouche lors du retrait – peut être simplement jeté, au contraire d’un réservoir qui a besoin de subir un nettoyage, ce qui expose l’utilisateur à respirer de la poussière. Un argument auquel les allergiques seront sûrement sensibles… Et, si à raison de 10 euros de sacs de rechange par année, les aspirateurs classiques peuvent sembler plus chers à l’usage, en réalité leur principal défaut se trouve autre part. Il réside dans les nombreuses références de sacs disponibles.

Alors, écrivez bien celle de votre modèle dans votre calepin ; au moment de racheter votre stock, vous vous épargnerez le doute qui étreint tout consommateur face aux linéaires… Sachez donc qu’à caractéristiques égales, un aspirateur avec sac et un sans sac sont aussi qualitatifs l’un que l’autre. Cependant, pour maintenir une bonne qualité d’aspiration, un aspirateur sans sac nécessite un entretien assez régulier (vidange du réceptacle à poussière + nettoyage du filtre), il serait nécessaire après chaque utilisation selon l’usage. Moins contraignant et plus hygiénique, un aspirateur avec sac impose en revanche l’achat des sacs… A vous de faire le bon choix entre économies d’argent ou de temps !

La consommation énergétique

Evidemment, vous vous doutez bien qu’un aspirateur efficace sur sol lisse, le sera peut-être moins sur une moquette ou un tapis épais. Mais comment reconnaître les aspirateurs capables de nettoyer en profondeur ce type de surfaces ?
  • Oubliez la puissance de l’appareil (qui est indiquée en Watts), elle n’exprime que la consommation d’énergie. Les véritables critères de performance d”un aspirateur sont ailleurs !
  • Pour vous permettre de les reconnaître facilement, chaque appareil est accompagné d’une étiquette énergétique qui indique (entre autres) la performance de dépoussiérage selon le type de sol. Un pictogramme vous indique clairement si l’aspirateur n’est pas adapté pour l’aspiration d’une moquette ou d’un sol dur. Sur les surfaces compatibles, l’efficacité de nettoyage est évaluée sur une échelle de A à G (A pour le plus performant).

Consommation energetique aspirateur

Les filtres anti-allergie

La qualité du filtrage joue aussi un rôle essentiel. Désormais, avec certains aspirateurs, les particules aspirées restent retenues dans le sac, même les plus petites et les plus allergènes. Si vous êtes allergique à la poussière ou asthmatique, soyez vigilant sur la qualité des filtres utilisés. Une amélioration qui a pour origine la généralisation des sacs en tissu et des filtres « haute filtration » type Hepa (High Efficiency Particulate Air). Sur les aspirateurs, il en existe de plusieurs types (H12 : performance de filtration minimale de 99,5%; H13 : 99,80% et enfin H14 : 99,995%).

Mais soyez vigilent, les appareils ne garantissent pas tous une filtration correspondant à l’efficacité de leur filtre Hepa car les multiples poussières peuvent se disperser via d’autres endroits (jeu entre les pièces plastiques par exemple). N’oubliez pas que l’on peut également entrer en contact avec la poussière lors des nombreuses opérations d’entretien de l’aspirateur. C’est notamment  le cas lors de la vidange du réservoir sur les appareils sans sac. A quoi ça sert d’aspirer si c’est pour rejeter la poussière dans l’air ? Les filtres agissent comme des barrières pour éviter à la poussière de s’échapper tout en laissant l’air circuler.

Les aspirateurs sont composés de 2 filtres : l’un est situé entre le sac et le moteur (ce qui évitera d’endommager celui-ci) et un second situé entre le moteur et la sortie d’air cela limite  les rejets de micro-poussières dans l’air).

Vendus entre 10 et 50 euros, ils se changent régulièrement tous les 5 sacs. Il est donc indispensable de prendre en compte ces frais d’utilisation supplémentaires lors de l’achat de l’aspirateur. Certains modèles proposent des filtres lavables, pratiques pour l’entretien et donc moins chers sur le long terme.

Les filtres HEPA (High Efficiency Particulate Air) sont très intéressants notamment pour les personnes allergiques ou asthmatiques, car ils peuvent retenir particules de petite taille (pollens, déjections d’acariens, etc.) trop fines pour être arrêtées par les filtres d’aspirateur classiques. Il vous faudra connaitre un chiffre vous permettant de savoir si la performance de l’outil est bonne. Plus le chiffre accolé à la référence est grand (H13 et H14 en milieu hospitalier), plus les normes sont strictes et récentes.

Faire attention aux détails

Les utilisateurs sont de plus en plus exigeant et aspirent aussi à plus de maniabilité de la part de leur aspirateur. Lors de l’achat, Il ne faut pas hésiter à ouvrir le couvercle pour savoir si le remplacement des sacs est simple et observer les recommandations d’entretien. Lors du choix de votre aspirateur, il est essentiel de disposer de toutes les informations pouvant aiguiller votre décision.

Certains aspirateurs ont besoin d’une vidange du réservoir ou un nettoyage du filtre après chaque action. Le traîneau doit être facile à conduire, disposer d’un variateur de puissance et d’un raccordement du flexible au corps de l’appareil pouvant être orienté à 360°. Les commandes, à la poignée ou au pied, doivent être faciles à utiliser. Pour finir, si l’aspirateur est équipé d’un caoutchouc présent sur le pourtour, il permettra de protéger les meubles et portes – tout comme lui – lors de vos déplacements.

A noter : une brosse qualitative, c’est la moitié de la performance d’un aspirateur ! Il ne faut donc pas oublier de vérifier les accessoires qui sont fournis avec l’aspirateur que vous avez prévu de choisir.

  • Brosse double usage : fournie avec tous les appareils, elle permet d’aspirer les sols lisses et les moquettes pas trop épaisses ;
  • Turbobrosse : conseillée pour supprimer dleses peluches, cheveux et poils d’animaux sur les moquettes et les tapis ;
  • Electrobrosse : Très efficace pour éliminer les saletés sur tapis, revêtement et moquettes les plus solides, exposés à de multiples passages ;
  • Brosse parquet : dotée de poils longs et souples, elle permet d’entretenir en douceur les sols fragiles ;
  • Brosse sol dur : composée de poils resserrés, elle facilite l’efficacité de l’aspirateur sur carrelage et autres surfaces spécifiques ;
  • Brosses spécifiques : suceur long, suceur plat, brosse d’ameublement…

Grâce à une conception optimale et une isolation optimisée, de multiples modèles sont passés sous le seuil des 80 dB (considéré comme le seuil de fatigue auditive). Les appareils les plus silencieux atteignetjusqu’à 62 dB – niveau sonore égal à celui d’une conversation.

A noter : 3 décibels de moins sur un appareil, c’est 2 fois moins de bruit pour vous !

Les derniers conseils

> Vous avez une grande surface à aspirer ? Optez pour un aspirateur doté d’une grande capacité (litres), et d’un rayon d’action suffisant (longueur du cordon + flexible)

> Vous avez des escaliers dans votre habitation ou souffrez de douleurs musculaires ? Veillez au poids de l’aspirateur, et à son ergonomie (poignée de transport, tube télescopique ajustable).

> Vous souffrez d’allergies ? Dans une maison, l’air ambiant est 2 à 5 fois plus pollué que dehors. Grâce à un système de filtration performant, les aspirateurs dotés de filtres HEPA permettent en effet d’assainir l’air !

0 Partages