Les « produits pas chers », un faux bon plan pour les consommateurs !

Accueil > Actualité > Les « produits pas chers », un faux bon plan pour les consommateurs !

La crise est passée par là et il n’y a plus de petite économie pour les consommateurs. Chaque Euro compte pour les particuliers. Les habitudes de consommation ont évolué. Aujourd’hui, nombreux sont les consommateurs en quête de produits à prix attractif quitte à lésiner sur la qualité du produit en faveur du prix. Le facteur prix est devenu l’un des critères de sélection principal pour certains consommateurs. Les marques et revendeurs l’ont bien compris et proposent souvent des gammes de produits premier prix. Malheureusement, la qualité des produits s’en ressent lorsque le prix est « cassé ». En tant que consommateur, il est judicieux de prendre du recul sur les critères à prendre en compte lors d’un acte d’achat. L’aspect financier ne doit pas faire oublier l’aspect qualitatif des produits, ce qui est malheureusement trop souvent le cas. Cela nécessite aussi de prendre du recul sur nos habitudes d’achat et de redéfinir nos modes de consommation.

produit pas cher

La quête des « produits pas chers », un faux bon plan pour les consommateurs !

Ce qui se cache derrière le « pas cher »

On peut caractériser un « produit pas cher » comme étant un produit premier prix.

Les marques ont bien compris l’engouement des consommateurs pour les « produits pas chers ». Que ce soit dans les publicités papiers, à la télévision et encore plus souvent sur l’Internet, les références aux produits « pas chers » sont nombreuses.  Aujourd’hui, nombreuses sont les enseignes à proposer des « bazars » dans lesquels sont présentés des « produits pas chers » par exemple. D’ailleurs, cette quête des « produits pas chers » est aussi visible lors des soldes où les consommateurs sont nombreux à acheter des produits très bien remisés et qui ne sont finalement jamais utilisés comme les vêtements. Certains consommateurs cèdent aux offres commerciales sans forcément avoir un besoin du produit… On retrouve aussi une mise en avant des « produits pas chers » lors des ventes privées ou destockages par exemple.

Evidemment, la qualité n’est pas forcément au rendez-vous lorsque l’on opte pour un « produit pas cher ». Les « produits pas chers » sont la plupart du temps moins qualitatifs que d’autres produits plus chers. D’ailleurs, la quête du meilleur prix chez les industriels est source de dérives comme lors du scandale de la viande de cheval présent dans les lasagnes industrielles. Des dérives qui impactent directement le consommateur. Acheter des « produits pas chers » n’est pas forcément une bonne idée

Il faut bien comprendre que l’argument commercial « pas cher » n’a aucune légitimité et ne se fonde sur aucune donnée précise. Pourtant, cette argument est utilisé sans modération par les marques et les enseignes pour attirer le consommateur.

Privilégier le meilleur rapport qualité/prix pour un produit

En tant que consommateur, il est nécessaire de prendre du recul sur l’investissement que représente l’achat d’un produit. Il ne faut pas acheter un produit « parcequ’il n’est pas cher » mais plutôt parce qu’il présente un bon rapport qualité/prix. La qualité d’un produit impacte logiquement sa durée de vie. Ne vaut-il pas mieux acheter un matelas à 600€ et le conserver 10 ans plutôt qu’acheter un matelas 300€ et le garder 3 ans ? La qualité d’un produit influe aussi sur son impact sur l’environnement. Acheter 3 aspirateurs à 60€ en 5 ans est bien plus polluant qu’acheter un aspirateur à 150€ en 5 ans. Et cela se ressent aussi sur le porte-monnaie du consommateur. La qualité d’un produit inclue tous ses atouts d’utilisation.

Il fat acheter un produit parceque nous en avons besoin et parcequ’il possède un rapport qualité/prix intéressant.

En tant que consommateur, il est nécessaire de trouver le bon équilibre entre quantité et qualité. Par exemple, n’est-il pas plus judicieux de manger de la viande fraîche deux fois par semaine en se rendant chez le boucher plutôt que de consommer de la viande congelée tout les jours pour un prix identique. Gustativement et nutritionellement, la viande fraîche est bien plus qualitative que la viande congelée !

Pour déterminer si un produit présente un bon rapport qualité/prix, il est nécessaire pour le consommateur de s’informer sur les caractéristiques intrinsèques qui font d’un produit un bon produit. Avant toute phase d’achat, le consommateur se doit de se sensibiliser aux caractéristiques qui font d’un produit un bon produit.

Ne laissez pas le marketing décider pour vous en tant que consommateur et renseignez vous convenablement pour déterminer la réelle qualité d’un produit. Vous pourrez comparer le prix des produits de qualité et déterminer la référence qui propose le meilleur rapport qualité/prix.

Par exemple, il peut s’avérer bien plus intéressant financièrement de faire votre propre sauce tomate avec des tomates fraîches plutôt qu’acheter des pots de sauces tomate industriels. Vous n’en serez que plus content au niveau du goût et de l’aspect nutritionnel !

Consommer le meilleur à moindre coût, c’est possible !

Lorsque l’on se ballade en grande surface, il est possible de trouver une pâte à pizza industriel Herta à 2,10€. Sachez qu’il est possible d’acheter une pâte à pizza fraîche en boulangerie pour 1,90€. La qualité gustative et nutritionnelle de la pâte à pizza est incomparable entre une pâte industrielle et une pâte artisanale. Nous pourrions également prendre l’exemple d’une baguette de pain qui est souvent bien meilleure en boulangerie plutôt qu’en grande surface pour un prix similaire.

Autre exemple, les fruits et légumes. La qualité de certaines références de fruits et légumes laisse à désirer en grande surface. Pourtant, en passant par d’autres circuits de distribution comme les marchés, via les AMAP ou directement chez les producteurs par exemple, il est possible de bénéficier de produits bien plus qualitatifs (par le goût et par l’aspect nutritionnel) que ce qui est proposé dans certaines grandes surfaces.

Reprenons l’exemple des matelas. Il s’avère la plupart du temps bien plus intéressant d’acheter un matelas directement auprès d’une marque plutôt que chez un revendeur. La qualité est certes la même mais les prix sont plus souvent attractifs chez la marque puisqu’il n’y a pas de revendeur à rémunérer.

matelas pas cher annonce

Des annonces publicitaires sur le moteur de recherche Google qui se positionnent sur l’argument « pas cher ».

Analyser les circuits de distribution et favoriser les circuits courts assure des bénéfices multiples. Tout d’abord, vous êtes susceptible de payer moins cher en tant que consommateur. De plus, les producteurs obtiennent une rémunération plus juste en évitant d’enrichir les intermédiaires.

En tant que consommateur, nous pouvons agir en consommant plus intelligemment. Nos actes de consommation ont des conséquences. Il est nécessaire de prendre nos responsabilités. Cela en se renseignant suffisamment et en se sensibilisant sur notre environnement de consommateur.  C’est bien le consommateur qui a les cartes en main et qui peut changer les choses en achetant mieux et donc en rémunérant les personnes qui le méritent. Cela passe inévitablement par une démarche d’information. Un engagement qui vous permettra de consommer mieux en achetant des produits moins chers et de meilleur qualité !

 

Les « produits pas chers », un faux bon plan pour les consommateurs !
5 (100%) 4 votes
Par |2018-01-29T19:16:39+00:00lundi 29 janvier 2018|Actualités|0 commentaires

Laissez un commentaire