En cours d’acquisition d’un bien immobilier, je me suis laissé séduire par l’attrait que représentait les courtiers en prêts immobiliers. L’agence immobilière par laquelle je suis passé pour acquérir mon bien immobilier m’a conseillé un courtier en prêts immobiliers qu’elle connaissait. Je vous partage mon expérience en détails dans cet article suite à ma collaboration avec un courtier en prêts immobilier et je vous donne mon avis concernant la prestation de ce professionnel.

avis courtier prêts immobiliers

Notre avis sur un courtier en prêts immobiliers !

Mon expérience avec un courtier en prêts immobiliers

Ma perception du courtier en prêts immobiliers était celle d’un professionnel qui démarchait, négociait et obtenait des taux préférentiels auprès de ses banques partenaires. Selon moi, il était donc judicieux de rémunérer un professionnel du courtage en prêt immobilier si je pouvais amortir sa rémunération sur le long terme grâce à un taux avantageux et à un prêt immobilier attractif. Notre agent immobilier nous avait d’ailleurs affirmé que le courtier en prêt immobilier qu’il nous conseillait lui avait réaliser un montage de prêts immobilier très attractif.

La promesse du cabinet de courtage en prêts immobiliers en question confirmait la perception que je me faisais de ce professionnel : « Notre vocation a pour but de représenter et défendre les intérêts de nos clients-emprunteurs auprès des banques partenaires. Nos partenariats avec nos banques partenaires nous permettent d’obtenir les plus bas et meilleurs taux du marché et les meilleures conditions d’assurances, pour votre projet immobilier. »

Le courtier en prêt immobilier pratiquait un tarif fixe de 1300€ pour trouver le prêt le plus attractif par ses soins.

Premier rendez-vous avec le courtier en prêt immobilier

Nous rencontrons le courtier en prêts immobilier à notre domicile. Nous lui transmettons les documents nécessaires pour qu’il puisse effectuer ses démarches de demandes de prêts auprès des banques.

Nous lui faisons part de nos exigences pour l’obtention d’un prêt :

  • Se renseigner auprès d’une banque enseignante sur les avantages que pouvait obtenir ma compagne de par sa profession d’enseignante.
  • D’autre part, nous avions exigé de pouvoir réaliser des remboursements anticipés de notre prêt gratuitement.

Le courtier en prêts immobiliers c’est engagé à nous trouver le prêt le moins onéreux et nous a fait signer un mandat de courtage. Le courtier en prêts immobiliers nous a affirmé qu’il ne nous soumettrait que trois propositions. Il nous a aussi affirmé lors de ce premier rendez-vous que la fourchette basse des taux pour lui était de 1,20% et que la fourchette haute était de 1,50%. Le courtier nous a affirmer travailler en direct avec le siège des banques via des interlocuteurs privilégiés ce qui lui permettait d’obtenir les meilleurs taux du marché. En partant, le courtier nous a gentillement confirmé que son objectif serait bien évidemment de nous obtenir le meilleur taux.

Deuxième rendez-vous avec le courtier en prêt immobilier

Après un plus d’un mois d’attente (nous avions deux mois pour trouver notre prêt immobilier), nous convenons d’un second rendez-vous pour que le courtier puisse nous soumettre ses propositions.

Lors de ce rendez-vous, le courtier nous soumet ses trois propositions. Parmi ses propositions ne figuraient pas la banque enseignante que nous lui avions demandé de démarcher. Selon le courtier en prêts immobiliers, la banque enseignante en question pratiquait des taux « énormes » ce qui ne valait pas le coup de la démarcher.

Les trois propositions soumises par le courtier étaient à quelques centaines d’Euros prêts équivalentes. Concernant la seconde condition que nous avions émise lors du premier rendez-vous (le remboursement anticipé), le courtier nous assure que nous pourrons le négocier lors de la signature du prêt, opération pour laquelle il s’engage à nous accompagner.

Les taux proposés n’étaient pas attractifs (1,49%) pour le plus avantageux soit sur la fourchette haute annoncée lors du premier rendez-vous. Le courtier nous incite pourtant à nous engager vers une banque précise qui selon lui « nous veux vraiment ». Nous demandons un temps de réflexion et nous engageons à revenir vers le courtier rapidement.

La suite de notre recherche de prêts immobiliers

Commençant à avoir des doutes sur la franchise et les compétences du courtier en prêts immobiliers, nous avons démarché la banque enseignante que nous lui avions suggéré (et qui fait partie de banques partenaires présentées sur ses documents du courtier !)  par nos propres soins dés le jour même du second rendez-vous avec le courtier.

Nous émettons tous les documents pour obtenir une simulation et à notre grande surprise, la banque enseignante nous propose un prêt nettement plus avantageux (taux à 1,29%) par rapport aux offres soumises par le courtier la veille.

Nous envoyons donc un mail au courtier en lui disant que nous avions obtenu des informations sur le fait que cette banque enseignante pratiquait des taux avantageux sans. Nous avons également demandé au courtier dans ce mail s’il était possible de renégocier les taux proposés par les banques qu’il avait déjà démarché.

La réponse fut rapide et le courtier nous dit qu’il vient de déposer le dossier à la banque enseignante et ne fait aucunement part dans son mail d’un éventuelle renégociation auprès des autres banques.

Nous avons donc poursuivi la contraction de notre offre de prêt immobilier auprès de la banque enseignante en direct. 

Quelques jours plus tard, le courtier revient vers nous par mail ne recevant pas de réponse de la banque enseignante qu’il a démarché :

« Tout ceci est de très mauvais goût !

J’ai déposé la demande de prêt au crédit ***** le 30 à 10h42 exactement avant même que vous puissiez avoir une proposition, et après vous en avoir informé par mail.

Vous avez signé un mandat pour que je fasse mon travail, ce que j’ai fait (4 demandes de prêt au total …. Peu de courtier sollicite autant de banques !).

Si c’est un problème pour vous de payer des honoraires alors même que vous m’avez sollicité et mandaté pour effectuer mon travail, il suffit de le dire !

Dans l’attente de vous lire pour la suite que vous allez donner pour vos démarches en direct, afin que je puisse au moins, par politesse, informer les partenaires bancaires qui ont travaillé sur votre financement. »

Nous avons évoqué les « taux énormes » qu’était sensée pratiquer la banque enseignante auprès de la banquière interlocutrice. Cette dernière nous a informé que la banque enseignante ne commissionnait pas les courtiers pour les particuliers déjà clients, ce qui pouvait expliquer l’argument des « taux énormes » infondé qui a été utilisé à notre insu.

Le courtier s’est contenté de nous guider vers les prêts des banques qui pouvaient lui rapporter la commission la plus intéressante pour lui et pas les offres de prêts immobiliers plus intéressantes pour nous ! Il faut savoir que les courtiers en prêts immobiliers sont aussi rémunérés par les banques à qui il ramène des clients. Les courtiers en prêts immobiliers ont donc un intérêt à diriger les particulier vers les banques qui les commissionnent le mieux.

La conclusion de la collaboration avec le courtier en prêt immobilier

Au vu du comportement du courtier en immobilier, nous avons voulu officiellement clore notre collaboration avec lui en lui émettant une lettre recommandée en ce sens. Nous avons eu connaissance par la suite que le courtier en prêts immobiliers a tenté de contacter la banque enseignante pour faire valoir son mandat de courtier et intégrer ses frais de courtage dans notre dossier de prêts. Nous avons donc du prouver factuellement que nous avions démarché le crédit enseignant avant le courtier en prêts immobiliers. Le courtier a également utiliser des arguments mensongers pour duper la banque qui a dû mener sa propre enquête pour décrédibiliser les dires du courtier.

Mon avis concernant les courtiers en prêts immobiliers

J’ai été extrêmement déçu de la prestation proposée par le courtier en prêts immobiliers et par son comportement. Ce courtier a travaillé dans son intérêt (en nous mentant sur la raison pour laquelle il n’était pas allé voir la banque enseignante) et non pour celui de ses clients, ce qui est inacceptable. Le courtier en prêts immobiliers n’a pas respecter ses engagements.

Je regrette que les conditions que nous avons spécifiées au courtier en prêts immobiliers lors du premier rendez-vous n’aient pas été assurées. A savoir, le remboursement anticipé du prêt et les avantages de la banque enseignante. J’ai été déçu des offres que le courtier a proposées notamment en ce qui concerne les taux.

Nous avions fait appel aux services d’un courtier en prêts immobilier pour bénéficier du savoir-faire d’un professionnel pour le démarchage et la négociation de prêts. Cela pour obtenir un taux que nous n’aurions pu obtenir en tant que particulier.

Il s’avère que l’aspect négociation n’a pas été exploité dans notre intérêt mais pour celui du courtier afin d’être mieux commissionné. Nous sommes d’ailleurs restés sans réponse à notre sollicitation auprès du courtier pour tenter de mieux négocier le taux pratiqués par les banques que le courtier avait démarché… Le courtier préférant rapidement démarcher la banque enseignante qui suscitait notre intérêt pour nous couper l’herbe sous le pied et nous obliger à lui payer une commission pour un prêt que nous savions plus avantageux. Cela démontre l’intérêt personnel du courtier au détriment du nôtre.

Nous avons bien évidemment évoqué notre ressenti par mail au courtier. Un mail qui est aussi resté sans réponse face à nos arguments.

Nous aurions rémunéré, naturellement, le courtier en prêt immobiliers s’il avait trouvé une offre attractive pour nous.Cependant, nous avons trouvé par nous même une offre bien plus intéressante par nos propres soins. Pire, le courtier a travailler dans son intérêt allant même jusqu’à utiliser des arguments mensongers pour duper une banque ce qui est encore plus grave.

Nous sommes extrêmement déçus de cette prestation et de ce comportement qui dessert la profession de courtier en prêts immobiliers. Au final, si nous aurions sélectionné une des offres du courtier, nous aurions perdus plus de 10 000€ sur 20 ans par rapport à ce que nous avons trouvé nous même !

Mon avis personnel sur les courtiers en prêts immobiliers est très négatif. Je ne ferai plus appel à cette profession et je déconseille vivement.

Le dessous du business des courtiers en prêts immobiliers

Pour mieux comprendre le travail du courtier en prêts immobiliers à qui j’ai fait appel, je me suis renseigné auprès de deux banques qu’il a démarché. Les deux banques m’ont affirmé que ce courtier n’a fait qu’envoyer un mail auprès des services de courtage de ses banques avec les documents que nous avions transmis et n’a aucunement négocié avec une de leurs ressources humaines pour obtenir des avantages comme il s’engageait initialement à le faire.

Une banquière m’a affirmé que les courtiers pouvait s’avérer être un problème pour les consommateurs qui n’étaient plus en direct avec les banques pour mieux comprendre l’engagement que représente un prêt immobilier. Surtout, les consommateurs voulant mieux négocier leur prêt devait tout de même payer le courtier qui pour sa part avait fait le minimum. Dans notre cas, nous avons pu constater que le courtier en prêt immobilier n’avait même pas daigné négocier des conditions pourtant basiques.

  • Les courtiers en prêts immobilier perçoivent la rémunération payée par le consommateur et perçoivent également des commissions auprès de certaines banques auprès desquelles ils dirigent leurs clients. Les courtiers peuvent donc percevoir une double commission.
  • Le courtier en prêts immobiliers moyen signe en moyenne entre 5 et 10 offres de prêts immobiliers par mois. Les courtiers les plus efficaces peuvent signer jusqu’à 25 prêts immobiliers par mois. Cela peut expliqué l’investissement minime pour certains clients.

Cet article n’a pas pour objectif de cataloguer tous les courtiers en prêts immobiliers. Nul doute qu’il existe des professionnels consciencieux qui assure des prestations qualitatives dans l’intérêt des particuliers. Cet article a pour objectif de mettre en garde les consommateurs qui comme moi pourrait faire confiance aveuglément à un professionnel du courtage en prêts immobiliers et se faire duper.

Et vous, avez-vous déjà fait appel à un courtier en prêts immobiliers ?

Quel est votre avis concernant les prestations des courtiers en prêts immobiliers ?

Test et avis de la prestation d’un courtier en prêt immobiliers !
4.8 (96%) 10 votes
0 Partages