La relation entre un dormeur et son matelas peut représenter une valeur affective. En effet, nous conservons notre matelas pendant de nombreuses années et nous avons tendance à l’oublier caché sous nos draps. Pourtant, Nous passons un tiers de notre temps sur notre matelas à dormir mais pas seulement. Le matelas est aussi un lieu de détente qui nécessite un confort notable. Vient inévitablement le moment où il faut se séparer de son matelas avec regret ou soulagement. Justement, quand faut-il changer de matelas ? Quelle est la durée de vie d’un matelas ? Nous vous disons dans cette article la durée de vie d’un matelas et nous vous précisons les signes de faiblesses qui vous permettent de savoir que votre matelas a fait son temps !

Pour vous guider dans le choix de votre matelas :

On vous dit quand changer de matelas !

changer matelas

La durée de vie moyenne d’un matelas

Certains marchands estiment que la durée de vie moyenne d’un matelas est de 10 ans, mais de bonne qualité et bien entretenus, vous pouvez les garder bien plus longtemps. Dix années au cours desquelles le matelas est sollicité réellement par le dormeur pendant 29 200 heures en moyenne soit 1216 jours complets ! Au fil de ce temps, le matelas s’use donc logiquement et sa qualité se dégrade de par les pressions successives du corps du dormeur, les variations de l’humidité et la chaleur ainsi que l’usure naturelle des composants qui vieillissent. Il faut savoir qu’un dormeur change de position 40 fois en moyenne au cours de la nuit. Le matelas est fortement sollicité par le poids du dormeur, la chaleur et l’humidité qu’émet ce dernier.

Selon une étude réalisée par le professeur Jacques Touchon, neurologue au CHU de Montpellier, le changement de literie tous les 10 ans (période au bout de laquelle la literie a perdu 30 % de ses qualités d’origine) permet de réduire le temps d’endormissement de 57 minutes à 25 minutes et de gagner 53 minutes de sommeil par nuit (le couchage usagé influe sur l’indépendance de couchage, le dormeur se retournant en moyenne 40 fois par nuit, ce qui constitue pour un couple 80 occasions de se réveiller).

Un matelas dure donc en moyenne une décennie. Cependant, plusieurs caractéristiques peuvent faire fluctuer la durée de vie du matelas. Bien évidemment, la qualité du matelas est primordiale. Un matelas de marque durera la plupart du temps plus longtemps qu’un matelas de sous-marque. Bien choisir son matelas est impératif pour espérer profiter un maximum du temps du produit et rentabiliser l’investissement.

Les matériaux qui composent le matelas impactent également sa durée de vie. On estime la durée de vie d’un matelas en latex en fonction de sa qualité entre 7 et 12 ans. Un matelas discount pour sa part peut perdre toutes ces qualités (maintien, indépendance de couchage, souplesse…) au bout de 5 ans.

Le profil du dormeur impacte également la durée de vie du matelas. Plus léger sera le dormeur, moins sera sollicité le matelas donc plus longtemps il durera. Une personne en surpoids doit changer on matelas plus souvent qu’une personne moins lourde.

Logiquement, un matelas principal dure moins longtemps qu’un matelas d’appoint puisque ce dernier est moins souvent utilisé.

Optimiser la durée de vie de votre matelas

La durée de vie ‘un matelas peut fluctuer avec l’utilisation qui en est fait. Le soin apporter à la conservation du matelas impacte aussi sa durée de vie. Un matelas convenablement protégé et régulièrement nettoyé pourra être conservé plus longtemps. Il faut équiper le matelas d’une alaise protectrice pour amplifier sa durée de vie.

La durée de vie du matelas peut être impacter par sa disposition. Insuffisamment aéré, le matelas s’use plus rapidement puisqu’il a plus de mal à reprendre sa forme et à évacuer l’humidité. Posé à même le sol, un matelas peut perdre jusqu’à 50% de sa durée de vie. Il faut donc utiliser un sommier et de préférence un sommier de qualité qui assure l’aération du matelas.

Les signaux pour changer de matelas

Bien rarement, la date de fabrication du matelas est indiquée sur celui-ci. Il est donc difficile de déterminer l’âge d’un matelas et par conséquent de savoir qu’il faut en changer. Plus que l’âge réel du matelas, il faut prendre en compte les signes de vieillesse réels du produit. Malheureusement, la dimension affective envers le matelas, le manque de moyens financiers ou tout simplement la routine font que de nombreuses personnes omettent de changer de matelas lorsqu’il est usé. Un oubli qui peut avoir des conséquences sur la santé. On dit pourtant bien assez souvent qu’un sommeil de qualité (assuré par un matelas de qualité) améliore l’état de forme et la santé dans son ensemble.

Il existe plusieurs signaux qui permettent de comprendre qu’il est temps de changer de matelas. Sur le matelas lui-même certains signes peuvent vous permettre de détecter des signes de faiblesse. Un matelas qui vieilli devient trop ferme du fait de la compression des ces composants. Un matelas qui vieilli peut avoir tendance à se creuser en son centre ou sous chaque dormeur. Cela peut nuire à l’indépendance de couchage de chaque dormeur. Un matelas qui ne reprend plus sa forme initial est un matelas qui doit être changé. Pour détecter qu’un matelas est usé, mettez vous à hauteur du matelas et scrutez la surface horizontale. Si la surface du matelas est irrégulière, cela démontre que le matelas ne fait plus son travail et n’offre plus un soutien optimal. Il faut donc en changer.

Généralement, c’est le dormeur lui-même qui prend conscience du fait qu’il est nécessaire de changer de matelas. Les troubles du sommeil comme des réveils nocturnes fréquents, des douleurs dorsales ou cervicales ou des courbatures au réveil sont autant de signaux physiques qui permettent de déduire que le matelas n’est plus performant. Aussi, si vous vous apercevez que vous dormez mieux chez les autres, cela peut vous alerter sur la qualité de votre matelas. Ces différents signaux signifient qu’il est nécessaire d’acheter un nouveau matelas. Certains signes plus extrêmes comme des moisissures impliquent de changer de matelas.

Il faut être conscient que le matelas est en quelques sorte un produit de santé et que sa qualité est primordiale pour être en forme. Changer de matelas au bon moment et opter pour un matelas de qualité est nécessaire afin d’anticiper certains pépins physiques. Mieux vaut prévenir que guérir en changeant de matelas avant que des problèmes surviennent.

Comme nous l’avons vu précédemment, un matelas de qualité se conserve plusieurs années qu’un matelas bas de gamme. Il est donc judicieux d’investir dans un matelas de qualité. L’investissement, certes plus cher initialement sera amorti au fil des années et plus rentable au final.

0 Partages