Choisir un oreiller est un choix propre à chacun en termes de perception de confort. Là où d’autres accessoires de literie comme le matelas ou la couette possèdent des caractéristiques techniques spécifiques, l’oreiller a l’avantage d’être un produit plus simple dans sa composition. Pour un particulier, choisir un oreiller n’est donc pas si compliqué à partir du moment où il est bien informé. Il est cependant nécessaire de considérer attentivement la composition de l’oreiller avant de l’acheter. De plus, il faut autant connaitre le profil de dormeur que vous êtes pour mieux sélectionner votre oreiller. Nous vous disons comment choisir votre oreiller en vous donnant des conseils concrets pour que vous puissiez acquérir le bon modèle !

Pour vous guider :

oreiller casper

Pourquoi utiliser un oreiller ?

Avant de vous lancer dans la phase d’achat de votre oreiller, il est tout d’abord nécessaire de connaitre la réelle utilité de cet accessoire de literie. En connaissant la fonction de l’oreiller, vous allez pouvoir distinguer logiquement les critères à considérer en priorité pour sélectionner le bon oreiller.

L’oreiller a pour objectif de maintenir la nuque pour conserver l’homogénéité de l’alignement de la colonne vertébrale. Un bon oreiller, bien évidemment, vous procure un sommeil récupérateur de qualité. Indéniablement, l’oreiller est complémentaire du matelas. .Plus les courbes de votre corps sont épousées par le matelas et l’oreiller, plus votre corps est maintenu dans sa totalité et plus la qualité de sommeil est optimale. L’oreiller doit donc épouser votre nuque et votre tête afin d’assurer l’alignement de la colonne vertébrale. L’oreiller se doit de posséder une composition adaptée à cet objectif.

L’oreiller, un choix personnel

Sélectionner un oreiller relève donc d’un choix personnel en termes de confort. Personne ne peut vous dire que tel oreiller est plus confortable qu’un autre puisque la perception du confort est propre à chacun. Il est donc essentiel de tester l’oreiller pendant plusieurs nuits avant de le conserver définitivement. C’est peut-être le meilleur conseil qui puisse être donné pour aider un consommateur à choisir un oreiller : tester l’oreiller pendant plusieurs nuits en conditions réelles.

Il ne suffit pas de compresser un oreiller avec la main pour déterminer son confort. Ce n’est pas non plus en s’adossant quelques minutes sur un oreiller que l’on peut savoir qu’il va nous assurer un sommeil de qualité. Il est primordial de tester un oreiller en condition réelle pour déterminer son réel potentiel.

Avant d’effectuer ce test, il est tout de même nécessaire de sélectionner un oreiller de qualité en analysant sa composition et en considérant les technologies qui le composent. Cela permet de s’assurer de profiter d’un oreiller de qualité.

Choisir un oreiller au bon rapport qualité/prix

En tant que consommateur, il est important d’opter pour un oreiller au meilleur rapport qualité/prix en fonction de votre budget. Inutile donc d’acheter un oreiller simplement parcequ’il n’est pas cher grâce à une remise pendant les soldes par exemple. Un oreiller de qualité est un oreiller qui reste performant sur la durée et qui ne s’affaisse pas. Il faut être conscient qu’il n’y a pas de meilleur oreiller ou de meilleur marque d’oreiller, chaque personne est différente et libre d’apprécier une référence ou une autre. Certaines personnes préfèrent les oreillers en plus d’autres les oreillers en mousse par exemple. Un tel préférera un oreiller mou là où un autre préférera un oreiller ferme. On peut cependant déterminer plusieurs critères qui permettent de distinguer un oreiller de qualité d’un oreiller bas de gamme. Méfiez vous donc des sites ou vendeurs qui se vantent d’avoir trouvé le meilleur oreiller du marché.

Choisir le bon oreiller en fonction de votre profil de dormeur

Même si le choix de la fermeté de l’oreiller est un choix très personnel, votre position pendant la nuit est un indicateur pour vous conseiller :

  • Oreiller moelleux : convient aux personnes dormant sur le ventre.
  • Oreiller médium : convient aux personnes trouvant le sommeil sur le côté.
  • Oreiller ferme : assure un maintien idéal pour les dormeurs trouvant leur confort sur le dos.

Les  dénominations « oreillers ergonomiques » ou « oreillers à mémoire de forme » ne possèdent pas forcément de confort universel. Ces derniers, selon la marque ou le modèle peuvent être moelleux, médium ou ferme. Les« oreillers ergonomiques » ou « oreillers à mémoire de forme » ne sont pas forcément ce qui se fait de mieux puisque leur confort peut considérablement varier d’une marque à une autre et d’un modèle à un autre. Certains oreillers à mémoire de forme peuvent être moelleux là ou d’autres oreillers à mémoire de forme peuvent être très fermes.

Oubliez les oreillers dits « ergonomique ». Il s’agit d’un simple terme commercial sans réelle technologie avantageuse. De même, il ne faut pas opter pour des oreillers anti-acariens qui subissent des traitements chimiques nocifs pour les acariens mais aussi pour les hommes. La forme de l’oreiller est à choisir selon les goûts puisque cela n’influence pas la performance de l’oreiller.

Choisir la bonne composition pour votre oreiller

Il est nécessaire de considérer les caractéristiques intrinsèques de l’oreiller plutôt que tous les aspects marketing qui lévitent autour de l’oreiller pour faire le bon choix. Un oreiller est un produit on ne peut plus simple avec une enveloppe et un garnissage. Ne vous laissez donc pas influencer par toutes les dénominations commerciales ou adjectifs qualificatifs qui caractérisent l’oreiller. Seule la composition du produit détermine la qualité de l’oreiller.

En ce qui concerne l’enveloppe de l’oreiller, peu importe la matière qui la compose polyester, jersey,  coton.. . Aucune n’est réellement plus performante qu’une autre et aucune ne possède de valeur différenciante conséquente. Coté prix, ces différents composants ont un prix de fabrication similaire. Seule la soie ne doit pas être choisie comme matière qui compose l’enveloppe de l’oreiller puisque son rapport qualité/prix est trop onéreux.

La qualité d’une enveloppe ne peut être constatée que lorsque l’on teste l’oreiller. Il est ainsi possible de se rendre compte de son épaisseur et de sa qualité de finition réelle. L’enveloppe se doit d’être robuste et solide. Surtout, elle doit aussi favoriser l’aération du produit pour éviter les sensations de chaleur pour le dormeur et favoriser un accueil moelleux. Peu importe que l’enveloppe soit douce ou non puisqu’une taie d’oreiller protégera le produit lors de son utilisation. Lorsque vous essayez l’oreiller, vous devez constater que l’enveloppe est épaisse mais que l’oreiller se « dégonfle » facilement lorsque vous le compressez. Cela prouve sa bonne ventilation.

En ce qui concerne le garnissage, il est possible d’opter pour du duvet d’oie ou de canard pour les personnes qui affectionnent le coté aérien des plumes pour un oreiller. On dit souvent que le duvet d’oie est ce qui se fait de mieux pour la composition d’un oreiller de qualité. En effet, le duvet d’oie est plus gonflant que le duvet de canard. Cependant, cette différence n’est quasiment pas perceptible.

Clairement, le petit pourcentage de performances supplémentaires se paie au prix fort. En d’autres mots, la différence de qualité ne vaut pas son prix. Le duvet de canard a l’avantage de tenir chaud en hiver tout en assurant une aération confortable l’été. Il faut opter pour l’un ou pour l’autre en fonction du prix car ces matières naturelles régulent la température de l’oreiller. Préférez investir dans un oreiller en duvet de canard. L’oreiller devrait être moins cher.

Du coté du garnissage toujours, il faut savoir que la mousse à mémoire de forme a la cote dans les magasins d’accessoires de literie. Pourtant, cette technologie lorsqu’elle compose un oreiller offre un confort très particulier. Il est important en tant que consommateur de tester un oreiller à mémoire de forme avant de l’adopter définitivement pour éviter les mauvaises surprises. La mousse à mémoire de forme est très réputée lorsqu’elle compose les matelas. Cependant, con utilité et son confort s’avère limités pour un oreiller.  Nombreux sont les consommateurs à être réticents envers cette technologie pour un oreiller. Un oreiller à mémoire de forme est bien moins moelleux qu’un oreiller en plumes et il faut le savoir.

Enfin, les fibres synthétiques peuvent être une alternative intéressante pour les personnes qui affectionnent les oreillers médiums. Hypoallergénique, les fines fibres de garnissage sont creuses pour une meilleure circulation de l’air et siliconées pour accentuer le sentiment de douceur. Enfin, il existe des oreillers avec garnissage hybride qui incluent duvet, fibres synthétiques et mousse à mémoire de forme.

En ce qui concerne la densité de garnissage, c’est simple, plus la densité au m3 est grande, plus l’oreiller sera ferme ! Inutile d’opter pour la densité la plus importante car un oreiller trop ferme peut être inconfortable. A vous de déterminer le confort que vous désirez et de déterminer la densité qui vous convient.

Testez votre oreiller avant de l’acheter ou de le conserver !

Comme nous le soulignons depuis le début de cet article, Tester l’oreiller est le meilleur atout pour le consommateur afin de choisir le bon modèle. Plus que des mots, il est préférable de vérifier par des faits la qualité de l’oreiller. Pour constater la qualité du garnissage d’un oreiller et la qualité de son enveloppe, il faut vérifier  que la surface soit homogène (sans bosse et sans creux). L’oreiller doit être d’une épaisseur suffisante lorsque vous êtes allongé sur le coté pour maintenir votre tête droite haut dessus de l’épaule.

Ensuite, presser avec votre poing le centre de l’oreiller. Seul le centre sous le poing doit être comprimé. Les cotés de l’oreiller doivent être toujours gonflés. Plus la différence entre le creux de l’oreiller et le gonflant des cotés est important, plus l’oreiller est de qualité. Ensuite, ôtez votre point. L’oreiller doit alors reprendre sa forme initiale. Plus l’oreiller reprend sa forme initiale rapidement, plus l’oreiller est de qualité. Cela démontre sa qualité d’aération et la souplesse de ses composants.

Il peut être judicieux d’opter pour un oreiller avec housse lavable en machine. Un oreiller convenablement entretenu est un oreiller que l’on conserve plus longtemps et surtout sur lequel il est plus agréable de dormir. Il faut savoir que les oreillers naturels peuvent être lavés directement en machine. Aussi, équipez vous d’un protège oreiller pour être certains de ne pas abîmer votre oreiller de qualité.

Choisir la bonne marque d’oreiller

Choisir un oreiller, c’est aussi choisir une marque. Il serait présomptueux de déterminer une marque proposant des oreillers meilleurs que les autres. Chaque marque est susceptible de proposer des oreillers de qualité à prix attractif. Plutôt que de choisir une marque, mieux vaut choisir un bon oreiller en prenant en compte les caractéristiques précédemment cités.

Enfin, choisir un oreiller c’est choisir entre les commerces physiques et les  sites Internet e-commerces. Là encore, il est possible de trouver de bonnes affaires en magasin comme en ligne. De plus, nombreux sont les e-commerces comme les magasins physiques qui permettent de tester les oreillers en conditions réelles, c’est-à-dire directement dans votre lit et pendant plusieurs nuits. N’oubliez pas de comparer les prix d’une référence d’oreiller en comparant les tarifs des différents vendeurs grâce aux moteurs de recherche sur l’Internet.

A vous de prospecter de façon intelligente pour trouver l’oreiller qui vous convient le mieux ! Préférez acheter un oreiller directement auprès d’une marque plutôt que chez des revendeurs pour obtenir des tarifs plus avantageux (les revendeurs sont des intermédiaires ce qui fait grimper les prix des oreillers). Il peut être intéressant de connaitre les marques qui proposent des oreillers en ventes uniquement sur Internet. Ces dernières proposent notamment des codes promos qui permettent de réduire le coût des oreillers mais aussi d’autres avantages.

Vous savez désormais comment choisir intelligemment votre oreiller pour bénéficier de la meilleure qualité au meilleur prix. Oubliez le marketing et les arguments commerciaux, laissez parler les éléments concrets qui font d’un oreiller, un bon oreiller ! Enfin, prospectez et comparez les produits et prix entre les vendeurs. Vous trouverez l’oreiller qui vous permettra de dormir sur vos deux oreilles ;) .

0 Partages