Accueil Conseils Végan et véganisme, définition et concept !

Végan et véganisme, définition et concept !

Le véganisme est la doctrine selon laquelle les humains doivent vivre sans exploiter les animaux. Voilà la définition du véganisme en toute simplicité. Cependant, être végan est un véritable mode de vie, une philosophie. Cette dernière est caractérisée par « le respect de la vie, fondé sur la non-violence, la paix et la compassion envers tous les êtres sensibles ». Etre végan est donc un choix éthique, qui est mis en pratique au quotidien. 

logo veganisme
logo vegan

Origine du véganisme

Le mot anglais veganism vient du terme vegan qui, à son tour, est le résultat de la syncope du mot vegetarian. C’est le cofondateur de la Vegan Society, Donald Watson, qui a proposé en 1944 ce terme, qui supprime les lettres centrales, après le refus de la Vegetarian Society de promouvoir un mode de vie sans produits laitiers dans son magazine. Si on peut affirmer de la Vegetarian Society qu’il s’agit d’une association végétarienne, la Vegan Society peut-être plutôt considérée comme une association végane que comme une association végétalienne.

donald watson, vegan
Donald Watson

« Le Véganisme est une philosophie et une façon de vivre qui cherche à exclure, autant qu’il est pratiquement possible, toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s’habiller, ou pour tout autre but ; et par extension, le véganisme soutient et encourage le développement et la mise en oeuvre d’alternatives sans utilisation d’animaux, pour le plus grand bien des êtres humains, des animaux et de l’environnement ». Donald Watson.

Le mouvement vegan aurait débuté en 1806, quand le Dr. William Lambe et Percy Bysshe Shelley ont souhaité s’opposer à la consommation d’œuf et de lait, puisque ces deux produits proviennent d’animaux. La première société végétarienne fut créée le 30 septembre 1847 dans la villa de Northwood, à l’Institut d’hydropathie de Ramsgate.

Certaines personnes affirment que dès la Révolution industrielle, des végétariens pratiquaient déjà le véganisme. Une volonté naissante de remédier à une situation sociale où la plupart des gens n’avait pas les moyens pour acheter de la viande et par rapport à l’idée que l’on maltraitait les animaux dans les abattoirs. Parmis les personnes célèbres ayant pratiqué ou pratiquant le véganisme on retrouve Pythagore, Siddhārtha Gautama, Bode Miller…

protection animaux vegan
La protèction des animaux, une valeur du véganisme.

Véganisme, une philosophie

Pour une personne végan, le concept offre 4 bienfaits principaux :

  1. Pour les animaux : les végans souhaitent ne pas exploiter ou tuer les êtres vivants pour assurer leur protection et leur bien-être. Certains auteurs ont appelé cette orientation un « appel à la compassion ».
  2. Pour les êtres humains et la santé : Le véganisme serait bénéfique pour la santé. Le mode d’alimentation végan constituerait un facteur de prévention d’un grand nombre de maladies, comme le cancer, les maladies cardio-vasculaires, le diabète, l’obésité, ou l’hypertension par exemple.
  3. Pour la faim dans le monde : Le véganisme dénonce qu’une grande partie des céréales cultivées sur les terres du Tiers-monde sont exportées pour nourrir le bétail des pays riches. 
  4. Pour l’écologie et la planète : Le véganisme dénonce les conséquences de l’élevage sur l’environnement : pollution de l’air et de l’eau, effet de serre, réchauffement climatique, gaspillage de l’eau, déforestations massives pour cultiver le grain destiné aux animaux… 

Le mode de vie vegan

Il existe un logo vegan (voir introduction) pour signaler les produits alimentaires et cosmétiques sans cruauté mais son utilisation est encore marginale en France.

  • Se nourrir : L’alimentation végane ne contient aucun produit d’origine animale. Par conséquent, une alimentation végane (végétalienne) est uniquement végétale. Cela inclut les légumes, les céréales, les noix et les fruits, ainsi que les aliments préparés à partir de végétaux. Les véganes ne consomment pas de  nourriture provenant des animaux, pas même les produits laitiers.
alimentation vegan
pyramide de l’alimentation végane
  • Se vêtir : On trouve facilement des vêtements et chaussures en fibres végétales ou synthétiques. On en trouve dans les supermarchés, les magasins de vêtements et chaussures (même des marques connues ont des produits sans fibre animale), magasins biologiques et sites internet destinés aux végans. Les vegans conseillent de choisir des fibres végétales car celles synthétiques sont souvent à base de pétrole et ne sont pas biodégradables.

vetements vegan

  • Produits de consommation courante : Pour qu’un produit soit végan, il ne doit être composé d’aucun ingrédient d’origine animale et ne doit pas avoir été testé sur animaux. Il n’existe pas de liste française de produits d’hygiène et d’entretien spécifiques végans. Cependant, il existe des listes de produits non testés sur animaux.

Différence : végétarisme, végétanisme ou véganisme ?

On distingue 3 stades permettant de pratiquer le véganisme :

Le Végétarisme : Les végétariens privilégient la consommation de végétaux tels que les céréales, légumes, légumineuses, graines, oléagineux, fruits… Mais égalements des œufs et/ou du lait. Les végétariens ne consomment aucun animal (ni viande, ni volaille, ni charcuterie, ni poisson, ni fruits de mer…). Ils ne mangent pas non plus de sous-produits de l’abattage des animaux à l’image de la gélatine par exemple.

«Rien ne peut être aussi bénéfique à la santé humaine et augmenter les chances de survie de la vie sur terre que d’opter pour une diète végétarienne. À l’ère du végétarisme : nous serons à la fois heureux et paisible. Les transformations et les effets purificateurs d’un régime végétarien sur l’homme sont très bénéfiques à l’espèce humaine.» Albert Einstein.

logo union végétarienne internationale
logo de l’union végétarienne internationale

Le végétanisme (ou « végétarisme strict ») : Les végétaliens ne consomment pas de produits qui proviennent d’animaux, et ne mangent donc ni viande, ni volaille, ni charcuterie, ni poisson, ni sous-produits d’animaux, ni oeufs, ni lait, ni miel… Par contre, le végétarisme ou le végétalisme n’a pas simplement pour but de supprimer le steak, et de consommer ce qui reste, c’est-à-dire les haricots verts, le riz ou les pâtes… En effet, lorsqu’on privilégie la cuisine végétarienne et végétalienne, il est possible de découvrir tout un univers culinaire, avec des ingrédients nouveaux ainsi que différents mets ! Dans la majorité des cas, dans leur pratique de la compassion jours après jours, les végétaliens sont aussi souvent « vegan ».

«Soyons subversifs. Révoltons-nous contre l’ignorance, l’indifférence, la cruauté, qui d’ailleurs ne s’exercent si souvent contre l’homme parce qu’elles se sont fait la main sur les bêtes. Rappelons-nous, s’il faut toujours tout ramener à nous-mêmes, qu’il y aurait moins d’enfants martyrs s’il y avait moins d’animaux torturés, moins de wagons plombés amenant à la mort les victimes de quelconques dictatures, si nous n’avions pris l’habitude des fourgons où les bêtes agonisent sans nourriture et sans eau en attendant l’abattoir.» Marguerite Yourcenar.

Le Véganisme : Ce mot, issu de l’anglo-saxon, peut subir une confusion avec le terme français « végétalisme ». Cependant, un vegan, en plus d’être végétalien, étend sa compassion active à l’ensemble de sa vie, et fait attention en évitant d’utiliser de produits pouvant inclure la souffrance animale, que ce soit pour ses vêtements, ses chaussures, les produits de consommation courante ou objets qu’il utilise, ses loisirs, etc. Il n’utilise donc aucun produit d’origine animale : ni cuir, ni laine, ni fourrure, ni produits cosmétiques ou produits ménagers testés sur les animaux… Aussi, un vegan n’accepte de consommer dans sa vie, que des produits n’étant pas issus de la souffrance animal. Un vegan ne chasse pas, ni ne pêche, refuse les corridas ou les marinelands, choisit les cirques sans animaux…

« D’un point de vue bouddhique, tous les êtres sensibles – les êtres doués de sentiments, d’expériences et de sensations – sont considérés comme égaux. Nous autres, êtres humains, sommes en mesure de nous passer de viande. En tant qu’être humain, je pense que notre nature profonde nous porte au végétarisme, ainsi qu’à faire tout notre possible pour éviter de nuire aux autres espèces. » Dalai Lama.

Etre vegan, un engagement

Être végan n’est donc pas un « régime », ce n’est pas une religion ou une quête de la pureté, ce n’est pas un parti politique, ni un groupe d’élite, ni un club, ni un culte, ni un système, ni une secte, ni une utopie… Le véganisme est le refus de l’exploitation et de la cruauté envers les animaux. Le véganisme exclut la consommation de tout produit issu des animaux (viande, lait, oeufs, fromage), issus de leur exploitation ou test/expérimentation sur eux (cuir, fourrure, laine, soie, cire d’abeille, cosmétiques testés sur eux, parcs avec animaux marins, cirques avec animaux, zoos, etc.).  Le véganisme, qui se caractérise par une baisse de la demande de produits qui impliquent des animaux, est bien plus qu’un style de vie ; c’est un engagement ayant pour objectif l’abolition de toute forme d’exploitation des animaux.

Végan et véganisme, définition et concept !
5 (100%) 1 vote
1 commentaire, à vous de commenter !
  1. Bonjour, je viens de lire votre texte concernant le vaginisme, merci pour cette lecture. J’aurais aimé avoir d’autres informations plus précises concernant la différence entre un végan, un végan abolitionniste, un végan néowelfariste, un végan welfariste . Je comprends la similitude d’être « végan » donc dans le vaginisme général mais d’après ce que j’ai pu lire dans les livres et extraits de textes de Gary L Francione, abolitionnisme approche et le
    The Vegetarian World Forum ainsi que sur de nombreux forums ou sites dédié à cela ainsi que votre post le vegan doit être abolitionniste par son engagement, donc le vaginisme est abolitionniste? J’aimerais juste comprendre les différentes approches concernant ses différents mouvements de pensée du véganisme et bien sûr si vraiment ils en existent des différents (des sous groupes) ou si il existe juste le véganisme ? Merci à vous. Bonne soirée.

Publier un commentaire