créateurs risebox

Bonjour à vous deux, je vous laisse vous présenter aux lecteurs de testavis.fr !

Bonjour, nous sommes Nicolas & Adrien co-fondateurs de la société Risebox.

Nicolas j’ai 34 ans, je suis père de 2 enfants et j’habite Paris. Je suis ingénieur de formation et je suis passionné par la nature et les grands espaces. Je suis amateurs de Bonsaïs depuis plusieurs années.

Adrien, 42 ans, de formation scientifique et informatique, j’ai la chance d’habiter à la campagne près de Paris avec mon épouse et nos 2 enfants. J’aime vivre au contact de la nature et construire des choses de mes mains.

Nous nous sommes rencontrés il y a 7 ans dans le cadre professionnel alors que nous étions informaticiens dans une grande entreprise. Lorsque l’occasion de quitter notre entreprise s’est présentée il y a 1 an, nous avons décidé de changer de métier et d’œuvrer sur une question qui nous préoccupe beaucoup et nous concerne tous : Comment mieux nourrir l’homme tout en protégeant la planète.

Je suis tombé par hasard sur votre concept de la Risebox, pouvez-vous nous le présenter en détails ?

Risebox permet à tous de produire simplement des légumes directement chez eux. Concrètement, ça se présente sous la forme d’un meuble intégré avec un aquarium et 2 étagères de culture.

L’idée nous est venue en observant un réfrigérateur : c’est un dispositif dont le but est de conserver des aliments déjà morts, produits ailleurs, emballés et transportés jusqu’à nous. Pourquoi ne pas utiliser cet espace pour produire sur place en évitant transport, emballage et intermédiaires ?

La technique de l’aquaponie

Comment la Risebox fonctionne concrètement ?

Risebox utilise une technique connue depuis l’antiquité: l’aquaponie. Il s’agit de reproduire à une échelle réduite les échanges biochimiques d’un éco-système naturel composé de poissons, plantes et bactéries.

Concrètement, on récupère les déjections des poissons qui sont une source de d’azote. Par l’action de bactéries ces dernières se transforment en engrais pour les plantes. Les plantes consomment les nutriments ce qui purifie l’eau des poissons.

Pour rendre l’aquaponie accessible nous avons ajouté juste ce qu’il faut de technologie : éclairage économe, capteurs dans l’eau et dans l’air et application mobile pour anticiper les besoins de l’éco-système.

cycle aquaponique

A qui s’adresse la Risebox ?

Risebox s’adresse aux urbains qui souhaitent profiter d’un bout de nature chez eux et de légumes frais toute l’année. Et surtout à ceux qui n’ont pas de jardin ou qui n’ont pas la main verte !

Quels sont les principaux avantages de la Risebox ?

Par rapport à un potager classique Risebox est d’abord plus productif : l’aquaponie produit 3 fois plus vite qu’en pleine terre et utilise 2 fois moins d’espace. Les plantes ayant énormément de nutriment à disposition, il n’y a pas de compétition racinaire et on peut rapprocher les plantations.

Ensuite, Risebox produit toute l’année quelque soient les conditions climatiques à l’extérieur. L’ensoleillement est équivalent à une journée d’été, l’humidité est contrôlée et la température constante.

Enfin, c’est plus simple puisqu’il n’y a pas besoin de préparer et travailler la terre, pas besoin d’arroser ou de désherber, pas d’engrais à ajouter et que les nuisibles et les maladies sont plus rares en intérieur.

Comment se développe votre structure aujourd’hui ?

Très vite : il y a un an nous ne connaissions rien à l’aquaponie.

En quelques mois nous avons conçu et fabriqué notre premier prototype qui a suscité d’abord la curiosité puis l’intérêt de notre entourage. Cela nous a encouragé alors nous avons d’abord pris des locaux (le salon d’Adrien où se trouve le premier prototype n’ayant plus de place), créé une société et entamé la construction d’un prototype plus avancé.

En juin dernier nous avons ouvert un programme « early-adopter » permettant à quelques « pionniers » de profiter d’une Risebox avant sa commercialisation.

Nous sommes actuellement en train de construire ces premiers exemplaires qui seront livrés à la rentrée.

Nous parlons d’un écosystème vivant et connecté, je suppose que vous vous intéressez aux nouvelles technologies et à la nature ?

Oui les deux sont très importants à nos yeux. Souvent on oppose technologie / « high-tech » et côté nature / durable / écologique. Nous pensons au contraire que la technologie utilisée à bon escient est une opportunité pour amener la nature dans les villes et produire plus responsable.

Cet équilibre nature / technologie est au cœur de la Risebox.

Êtes-vous personnellement engagés en ce qui concerne le développement durable ?

Oui. En tant que citoyen et père de famille nous avons tous les 2 pris conscience des enjeux environnementaux de notre époque (réchauffement climatique, appauvrissement des sols, vide des océans, réduction de la biodiversité).

Au delà des gestes responsables de tous les jours qui sont aujourd’hui notre quotidien (Consommation Bio, locale, recyclage, réduction déplacements et de la consommation de viande), nous voulions aller plus loin et c’est pour ça que nous avons créé Risebox : pour apporter une expérience nouvelle autant qu’une solution durable et activable immédiatement.

Comment envisagez-vous l’avenir personnellement et professionnellement ?

Notre priorité est d’avoir un retour d’expérience de nos premiers clients. Ensuite, nous allons continuer d’améliorer Risebox pour la rendre plus esthétique, plus productive et simple d’utilisation. Une version commerciale verra le jour dans le courant de l’année 2016.

Personnellement, nous espérons vivre de cette activité et ainsi montrer qu’il est possible d’innover durablement dans l’agriculture sans être forcément issu de cette l’industrie : répondre aux grands enjeux de notre époque est l’affaire de tous.

Pour en savoir plus : www.risebox.co

Adrien et Nicolas ont créé le concept Risebox
5 (100%) 2 votes
Pas de commentaire

Laisser un message