Nombreux sont les consommateurs à consulter et utiliser les moteurs de recherche avant de se lancer dans l’acquisition d’un produit ou d’un service pour se renseigner. Pour cela, il suffit de se rendre sur un moteur de recherche (Google par exemple) et de taper dans la barre de recherche du moteur de recherche une suite de mots clés relatifs à problématique rencontrée. Cela permet au consommateur de trouver un produit ou un service, de consulter des avis ou de s’informer sur un produit par exemple après avoir cliqué sur un des résultats proposé par le moteur de recherche. En France, Google est le moteur de recherche le plus utilisé par les particuliers. On estime que 95% des français utilisent Google comme moteur de recherche pour s’orienter et s’informer sur le web. Plus qu’un moteur de recherche, Google s’avère être un moteur de réponse. En effet, lorsque nous tapons une requête, le moteur de recherche américain nous soumet différents résultats sensé être une réponse à une problématique que nous avons tapé. En tant que consommateur, il est important de savoir comment fonctionne Google pour mieux s’orienter et consulter les sources les plus fiables et les plus qualitatives pour trouver une réponse pertinente à nos questions conso’. Nous allons dans cet article vous présenter le fonctionnement des moteurs de recherche et surtout Google. Nous allons également vous dire comment sont classés les résultats dans le moteur de recherche de Google et les dérives que cela inclus. Enfin, nous allons vous démontrer que les résultats de qualité les plus fiables ne sont pas toujours les mieux classés. Lorsque vous faites des recherches sur les moteurs de recherche comme Google, soyez vigilant, nous allons vous démontrer pourquoi…

moteur de recherche google

Google est le moteur de recherche le plus utilisé en France (Environ 95% de part de marché).

Google et les moteurs de recherche, des résultats influencés par l’argent

Google est le moteur de recherche le plus utilisé par les internautes français. C’est pour cela que nous allons prendre ce moteur de recherche comme exemple. Google est une entreprise sans cesse en quête de croissance et par conséquent de bénéfices financiers.

L’objectif annoncé du moteur de recherche Google est de proposer les résultats les plus pertinents pour les internautes en quête d’informations. Autre objectif de Google non avoué officiellement, gagner de l’argent notamment. En tant que consommateur, il faut bien comprendre que Google utilise son moteur de recherche pour s’enrichir.

Selon la typologie de la requête que vous tapez dans son moteur de recherche, Google  personnalise les résultats soumis à l’internaute. Si vous tapez le nom d’un chanteur, vous verrez logiquement apparaître des vidéos. Google référence différents types de résultats comme les sites internet, les actualités, le shopping, les images… Certaines typologies de requêtes de consommateurs sont propices à l’enrichissement financier de Google. Google gagne de l’argent en plaçant des annonces publicitaires qui correspondent à la requête recherchée par l’internaute directement dans son moteur de recherche.

Pour cela, lorsque vous tapez une requête, Google publie des annonces. Si nous recherchons dans Google “aspirateur de qualité”, voici les premiers résultats qui nous sont présentés. Ils s’agit uniquement de publicités Google payées par des marques tierces.

annonce google

Les annonces publicitaires sur le moteur de recherche Google avec la recherche “aspirateur de qualité”

Sur un grand nombre de mots clés, Google présente des annonces publicitaires dans le seul but de gagner de l’argent. Chaque marque peut ainsi être présentée à l’internaute à condition de payer le moteur de recherche Google.

Il y a les annonces “Shopping” avec la mention des produits, leur photo et leur prix et les annonces publicitaires “Display” (juste en dessous de la barre de recherche).

Il faut savoir que les encarts Google Shopping sont accessibles uniquement pour les marques qui payent Google pour y être référencées. Google ne référence donc pas dans Google Shopping toutes les marques qui proposent les produits recherchés par l’internaute. Seule les marques ayant des budgets publicitaires sont visibles dans Google Shopping.

google shopping

Les annonces Google Shopping sur la requête “aspirateur de qualité”

Les annonces appelées “Adwords” (les résultats avec la mention “Annonce” en vert) qui sont disposées sous les annonces Google Shopping et qui sont quasiment similaires aux résultats dits “naturels” (résultats des sites internet sans mention “Annonce” et gratuitement référencés dans le moteur de recherche de Google).

annonce google Adwords

Un exemple de publicité Google Adwords sur la requête “aspirateur de qualité”

Chaque marque peut faire appel à la régie publicitaire de Google pour être présentée à l’internaute lorsque celui-ci recherche un mot clé.  Pour cela, il suffit à la marque de payer Google via la régie publicitaire Google Adwords et de définir le mot clé sur lequel elle souhaite apparaître. Si vous cliquez sur un résultat avec la mention “annonce”, vous faites payer la marque annonceuse qui elle paiera Google. Il n’y a donc aucune question de pertinence du résultat pour l’internaute mais simplement un système d’enchères qui valorisera la marque la plus généreuse financièrement… Google n’est donc pas impartial et l’argent favorise le positionnement des annonces publicitaires. Sur l’exemple ci-dessus, les marques Boulanger et Groupe-Digital ont payé Google pour apparaître sur le mot-clé “aspirateur de qualité” par exemple.

Google, moteur de recherche ou annuaire payant ? La frontière est fine. Seule la mention “Annonce” est sensée prévenir l’internaute mais celle-ci est volontairement dissimulée de manière maligne dans le résultat. Un internaute non sensibilisé au fonctionnement de Google est susceptible de cliquer en priorité sur des annonces publicitaires pas forcément pertinentes et pas forcément les plus intéressantes croyant que les premiers résultats sont les meilleurs. Aussi, rien ne montre au consommateur que les annonces Google Shopping ne sont pas exhaustives et ne sont accessibles qu’aux marques qui payent Google à part une petite mention “commercial” qui n’est pas forcément explicite.

En tant que consommateur soyez donc vigilant en différenciant les annonces publicitaires et les annonces dites “naturelles” (placées sous les annonces payantes).

Un défaut de transparence volontaire de la part de Google pour favoriser les clics des internautes sur ses annonces afin de gagner de l’argent.

Google et les moteurs de recherche, des résultats manipulables et manipulés

Google et d’autres moteurs de recherche ne sont pas les seuls acteurs en quête d’argent sur le web. Les moteurs de recherche sont une source de visibilité pour n’importe qui. Chacun peut donc profiter des moteurs de recherche pour monétiser cette visibilité et gagner de l’argent. Et cela, au détriment des consommateurs encore une fois.

Lorsqu’un internaute tape une requête dans le moteur de recherche, Google va présenter des résultats dits “naturels” (autres résultats que les annonces publicitaire et référencés gratuitement par Google dans son moteur de recherche).

résultat naturel Google

Un exemple de résultat dit “naturel” sur Google. Vous remarquerez les fortes similitudes entre une annonce payante et un résultat dit “naturel” pour rendre difficile la différentiation pour l’internaute.

Pour répertorier, classer et afficher les résultats, Google et son robot parcourent continuellement tous les sites internet afin de les référencer (de les répertorier) et de classer les résultats du plus pertinent au moins pertinent selon l’algorithme de Google et de les afficher à l’internaute. L’algorithme de Google est une méthode de calcul qui répertorie de nombreux critères afin de classer chaque résultats. Evidemment, les professionnels du web connaissent les critères sur lesquels se base l’algorithme de Google et parviennent à manipuler l’algorithme de Google pour positionner un résultat sur un mot clé donné.

Il faut savoir que l’algorithme de Google est manipulable et manipulé par de nombreux acteurs du web. Il suffit parfois de publier beaucoup de contenu (même non qualitatif pour l’internaute) sur un site pour être bien positionné dans le moteur de recherche de Google. On parle techniquement de référencement naturel (bien positionner un résultat sur un moteur de recherche sur un mot clé donné). Par exemple, si vous référencez bien votre site sur le mot “aspirateur de qualité”, si votre site est classé en premier, vous obtiendrez forcément plus de visites d’internautes que si votre site est positionné cinquième par exemple. Evidemment, cela donne des idées aux personnes en quête d’argent qui créés des sites internet simplement pour s’enrichir quitte à publier des contenus mensongers.

Si nous reprenons la requête “aspirateur de qualité”, voici les résultats dits naturels :

moteur de recherche google naturel

Les résultats naturels de Google sur le mot clé “aspirateur de qualité”

Le seul site sérieux et fiable (UFC Que Choisir) est classé en quatrième position sur le moteur de recherche Google. Devant, le site UFC Que Choisir sont positionnés des sites non pertinents et non fiables et pourtant mieux positionné que le site UFC Que Choisir. Ces sites non-pertinents ont pour seul objectif de gagner de l’argent au détriment du consommateur.

Google et les moteurs de recherche, opportunité et menace pour les consommateurs

Les moteurs de recherche et particulièrement Google sont donc une possibilité de gains financiers pour de nombreux acteurs sur internet. Sur Google, il est donc possible pour un propriétaire de site internet de créer un contenu optimisé pour le moteur de recherche de Google sans forcément être bénéfique pour l’internaute. Nombreux sont les acteurs du web à créer des sites internet dans le seul but de gagner de l’argent quitte à duper l’internaute et le consommateur en publiant des informations factices.

Pour cela, certains acteurs du web réalisent de l’affiliation avec des sites internet e-commerce. Ainsi, n’importe quel site peut diriger un internaute vers un autre site en le conseillant de manière honnête ou non. Si l’internaute achète sur le site conseillé, le site conseillant perçoit une commission financière. Amazon est un des sites d’affiliation les plus populaires puisque il est facile d’y être affilié. C’est pour cela que de nombreux sites sont affiliés à Amazon. Les bons comme les mauvais. Le honnêtes comme les malhonnêtes.

Prenons l’exemple du site le mieux classé sur la requête “aspirateur de qualité” : meilleuraspirateur.fr, voici un exemple de contenu que l’on y trouve :

résultat non pertinent google

Du contenu non-pertinent et sans réelle expertise pour le consommateur mais en quantité pour convenir à l’algorithme de Google y est publié afin d’être bien positionné dans le moteur de recherche. Aucun fait, aucune photo ou vidéo relatifs au test du produit n’y est visible afin d’authentifier  et de prouver l’essai. Bien évidemment, un lien Amazon y est inclus pour inciter l’internaute à acheter sur Amazon et donc percevoir une commission. De plus, lorsque l’on consulte les mentions légales ou n’importe quelle page sur le site, aucune personne physique n’est identifiable. Aucune personne responsable n’assume le site au sens propre comme au sens figuré.

Les arguments mentionnés par le site ne sont qu’une suite de mots pour être bien positionné le site internet dans le moteur de recherche de Google sans réelle valeur ajoutée pour le consommateur ! Il s’agit d’un site qui conseille malhonnêtement les internautes dans le seul but de s’enrichir.

Autre exemple de résultat bien positionné dans Google mais non pertinent :

exemple de contenu non pertinent

Exemple de contenu non pertinent sur le site lajoliemaison.fr mais bien positionné sur Google.

Vous pouvez constater par vous-même la qualité médiocre voir farfelue de l’argumentaire.

Pour être bien positionné dans les moteurs de recherche et sur Google notamment, il suffit de publier sur un site internet un grand volume de mots clés sur une thématique précise et le tour est joué (enfin presque, le travail est un peu plus complexe). L’incapacité des moteurs de recherche à déterminer les contenus fiables ou non permet à un grand nombre de protagonistes de polluer les moteurs de recherche et de s’enrichir sur le dos des internautes et des consommateurs.

Les résultats de Google étant manipulables et manipulés, le consommateur est donc susceptible d’être manipulé sur les moteurs de recherche.

Google et les autres moteurs de recherche ne peuvent pas aujourd’hui assurer une fiabilité de résultat optimale sur les moteurs de recherche. Ils travaillent à l’optimisation de la pertinence et la qualité des résultats référencés dans les moteurs de recherche chaque jours.

Si les robots et les algorithmes ne peuvent pas assurés totalement la fiabilité des résultats référencés dans les moteurs de recherche, les consommateurs se doivent de se sensibiliser aux pratiques du web et notamment des moteurs de recherches Les internautes doivent s’informer et être vigilant pour mieux appréhender les moteurs de recherche.

Consulter Google et les moteurs de recherche avec prudence

Lorsque vous utilisés les moteurs de recherche, préférez consulter les sites internet de consommation fiables, reconnus et certifiés comme UFC Que Choisir, 60 Millions de consommateurs ou Les Numériques par exemple. Aucun site ne peut clairement être identifié comme malhonnête ou non. Cependant, certains indices peuvent vous mettre la puce à l’oreille concernant la fiabilité d’un site internet.

  • Les noms de domaine exacts (nom du site internet) comme “meilleuraspirateur.com”, “comparatif-matelas.com”  ou “seche-cheveux.info” sot souvent utilisés par les sites de mauvaise qualité puisqu’ils permettent de se référencé facilement dans les moteurs de recherche.
  • Vérifiez les mentions légales du site internet fréquenté pour déterminer si le site est bien indépendant et sérieux. Si aucune personne physique (propriétaire de site internet, blogueur ou journaliste..) n’est identifiable quittez le site internet que vous fréquentez. En effet, les propos mensongés sont rarement assumés par une personne. De plus, la mention de personnes physiques et réelles peuvent vous assurer de l’expertise d’un professionnel ce qui légitime les propos tenus.
  • Vous pouvez aussi être alerté par des contenus textuels abondants et de mauvaise qualité qui peuvent démontrer une volonté de bien se positionner le résultats coûte que coûte quitte à diffuser un contenu de qualité médiocre. Vous pouvez aussi prendre en considération le fait que les photos ne soient pas originales (comme des photos de produits sur fond blanc directement copiées/collées sur Amazon la par de nombreux sites factices).
  • Enfin, si un site vous guide vers d’autres sites internet e-commerce comme Amazon sur chaque lien cliquable, dites vous qu’il y a fort à parier que ce site cherche simplement à s’enrichir sur votre dos quitte à vous duper.

Evidemment, il existe des sites qui proposent du contenu de qualité et qui peuvent orienter les consommateurs vers les meilleurs choix. Cependant, ces sites ne font pas la course au positionnement dans Google et privilégie une réelle qualité de contenu et pas simplement la quantité. L’appât du gain aiguise l’appétit des sites mensongers qui se professionnalisent afin d’augmenter toujours plus leur visibilité sur les moteurs de recherche au détriment des sites de qualité.

Il faut comprendre, la quête de l’enrichissement des moteurs de recherche eux mêmes influe sur la pertinence des résultats avec les annonces payantes. De plus, Google et les moteurs de recherche classifient leurs résultats grâce à un algorithme qui a des failles. Ces failles sont exploitées par certaines personnes malveillantes en quête d’argent au détriment des internautes qui sont parfois trompés. Google et les moteurs de recherche peuvent être une opportunité comme une menace pour le consommateur.

L’internaute et les consommateurs se doivent de comprendre le fonctionnement des moteurs de recherche et de Google particulièrement pour mieux se diriger sur le web. Aussi, ils se doivent de savoir identifier le fiabilité des sites internet qu’ils fréquentent et sur lesquels ils s’informent pour espérer mieux consommer sur internet.

 

 

0 Partages