Accueil Conseils Booking : pas forcément un bon plan pour le consommateur !

Booking : pas forcément un bon plan pour le consommateur !

Vous êtes peut-être un utilisateur régulier du site Booking.com. Que vous soyez un grand voyageur ou un simple amateur de voyage, Booking vous dit sûrement quelques chose. Booking est une des plus importantes centrales de réservation hôtelière en ligne. Par le biais de ce site, il est possible d’effectuer une réservation dans un hôtel, dans un gite, dans un camping et dans toute autre type de logement. Aujourd’hui, ce site référence plus de 500 000 établissements dans le monde entier. Très présent sur internet, le site Booking c’est imposé comme une valeur sûre du tourisme sur le web et est un incontournable auprès des spécialistes du secteur hôtelier. Pour les professionnels de l’hôtellerie, il s’agit d’une vitrine apportant de la visibilité. Pour le consommateur, il s’agit d’un moyen simple et rapide de réserver un séjour. De plus, il est possible de comparer les établissements via des notes, des avis et la possibilité de trier selon les prix et les options. Un service attractif certes, mais Booking vous fait-il vraiment bénéficier des meilleurs prix en hôtellerie ? 

booking site internet
Le site internet booking.com

La stratégie Booking

Booking dépense en moyenne 700 000 € par jour en publicités sur Google pour obtenir du trafic via le moteur de recherche et multiplie les actions webmarketing. Cela dans le but d’acquérir un maximum de visites sur son site via le web.

booking publicité
Booking paye pour être en première position sur Google.

Dés que vous aller rechercher une requête en rapport avec l’hôtellerie, Booking sera présent dans les résultats. En quelques clics, il vous est alors possible de réserver. La publicité Booking est également omniprésente à la télévision comme à la radio…

De plus, une véritable machine de guerre marketing est déployée lors de la visite de l’internaute pour inciter à l’acte d’achat. Cela grâce à des « promos », des comptes à rebours et autres techniques de vente sur internet…

techniques vente booking
« Promo », « il ne reste plus que », « Etablissement réservé déjà »… Des techniques pour favoriser la réservation.

Toutes ces dépenses publicitaires nécessitent des rentrées d’argent pour Booking. Pour cela, Booking perçoit une commission de 15 à 30% sur chaque transaction à la charge de l’hôtelier qui bénéficie de la réservation.

Pour profiter de ce service, le professionnel de l’hôtellerie et Booking signent un contrat. Avant juin 2015 et l’entrée en vigueur de la loi Macron, Booking mentionnait dans le contrat une clause de « parité tarifaire » qui précisait que l’hôtelier ne pouvait pas proposer des tarifs moins chers sur son site internet que ceux affichés sur Booking. Depuis cette date, vous pouvez constater que de nombreux hôtels référencés sur Booking proposent des remises d’environ 10% en réservation directe via leur grille tarifaire (voir notre astuce pour payer l’hôtel moins cher).

La stratégie de Booking est de payer de la publicité mais de gagner plus grâce aux commissions perçues par les hôteliers. Booking est en quelques sorte un « grossiste du web » en matière d’hôtellerie.

Booking un faux bon plan !

Pour les hôteliers, le service Booking a un coût donc. Cependant, il ne faut pas négliger l’aspect visibilité qu’offre Booking pour les hôteliers puisque chaque structure hôtelière bénéficie de la popularité du leader mondial de la réservation en ligne.

Mais force est de constater que les hôteliers sont de plus en plus dépendants de ce type de site comme Expedia, Hotel.com ou Trip Advisor…  Une multiplication des intermédiaires qui n’est pas favorable au consommateur sur lequel se répercute le prix final. Un consommateur qui profite d’un service qui répertorie de nombreux hôtels mais pas au meilleur prix !

Le consommateur ne bénéficie donc pas des meilleurs tarifs hôteliers avec Booking. Vous ne faites donc pas vraiment de bonnes affaires sur ce site. Pour obtenir les meilleurs prix en matière de réservation hôtelière, il est préférable de réserver auprès de l’hôtelier directement si possible ou par le site internet si les tarifs sont plus attractifs que sur Booking. L’hôtelier en évitant de payer la commission à Booking peut logiquement baisser ses tarifs ou percevoir une rémunération plus juste pour son travail !



Et vous quel est votre avis concernant Booking ?

Avez-vous déjà effectué une réservation via Booking ?

Booking : pas forcément un bon plan pour le consommateur !
5 (100%) 2 votes
3 Commentaires
  1. Hello
    Pour une fois un article documenté et un peu critique on adore 😉
    Du côté du propriétaire il y a quelques soucis egalement comme le cout de la commission et l’obligation de valider toutes les demandes de Reservation.
    Merci pour votre article

  2. Article bien documenté. C’est vrai que l’hotelier bénéficie quand même de la stratégie booking.com et donc d’une visibilité qu’il ne peut de payer mais au final le consommateur paye pour le travail de Booking et pas celui de l’hôtelier. Merci pour cet article !

  3. Je book.souvent la premiere nuit seulement sur booking pr m assurer que l.hotel me plait et demande ensuite une extension de sejour avec un prix reduit ou petit dej inclut ds le prix ou un ‘upgrade’. Malheureusement les hotels refusent 50% des fois et me retrouve face au dilemne de changer d hotel ou rester quand meme.

Publier un commentaire